La dictée d’ELA 2014 !

La campagne phare de l’Association Européenne de lutte contre les Leucodystrophie (ELA) parrainée par Zinédine Zidane, fête ses 11 printemps cette année ! Avec la dictée d’ELA, l’opération a démarré sur les chapeaux de roues le 13 octobre.
Les élèves de plus de 2 000 établissements scolaires, du primaires au secondaire, ont planché sur « La Virgule », un texte inédit de Mme Darrieussecq (Prix Médécis 2012) empreint du combat des personnes affectées par une forme de leucodystrophie. Ces maladies génétiques rares détruisent la myéline (gaine des nerfs) du système nerveux central et conduisent trop souvent au décès.
Et pour donner un écho particulier à l’évènement, des personnalités du monde du sport, de la chanson, du cinéma, de la télévision, de la politique… endosseront le rôle de professeur d’un jour en faisant la dictée.
A Condom, c’est l’EHPAD de la Ténarèze qui s’est lancé en premier dans l’aventure. Sylvie Racine (animatrice à l’HEPAD) a ensuite sollicité l’Espace Gambetta – Centre Social pour partager ce moment de solidarité. Aussi, lundi 13 octobre à 15h les apprenants du cours de français pour adultes « 1000 et 1 mots » et quelques anglais du dictée club ont rejoints les résidents de l’EHPAD pour tenter de faire « un sans fautes » ! Même si la dictée d’ELA est loin d’être un concours ni une évaluation comme le rappelle Mme MONTANE-SEAILLES adjointe à la culture et lectrice d’un jour.

 

A 17h se sont les enfants de l’atelier « 1000 et 1 devoirs » qui se sont attaqués à la dictée, lue par Solange, résidente de l’EHPAD ayant réalisé parfaitement la dictée en début d’après-midi.

Parce qu’il est essentiel pour les personnes atteintes de leucodystrophie et leurs familles de créer un véritable élan de solidarité, ELA espère inciter le plus grand nombre à rejoindre le combat.
Le texte de Marie Darrieussecq écris spécialement pour la dictée d’ELA (Texte la Virgule)
a permis d’échanger sur les valeurs de respect et de solidarité.
Un bon moment de solidarité et de partage entre les générations !

Laisser un commentaire